Assurance habitation : les garanties indispensables

Les locataires qui désistent au moment de payer le loyer arrivent beaucoup plus souvent qu’on ne le croit. Pour vous permettre de louer votre logement sans crainte, souscrivez une assurance loyers impayés. Des loyers impayés aux dégradations immobilières, découvrez les garanties indispensables offertes par ce type d’assurance habitation.

Qu’est-ce que l’assurance loyers impayés ?

Connue également sous le nom d’assurance gli ou « Garantie des Loyers Impayés », ce type d’assurance couvre les dépenses occasionnées par le désistement d’un locataire au paiement du loyer légalement convenu. Elle protège ainsi tout propriétaire d’un bien immobilier contre le non-paiement de loyers en échange de cotisations à verser mensuellement ou annuellement, selon l’offre souscrite par ce dernier. Les garanties proposées diffèrent selon les agences. L’offre Assurance Loyers Impayés MAIF met les garanties indispensables en tant que propriétaire à votre disposition.

Les garanties couvertes par l’assurance loyers impayés MAIF

En cas de non-paiement de loyer de la part d’un locataire, le propriétaire qui a souscrit une garantie loyer impayé pourra demander un dédommagement auprès de son assurance. L’offre proposée par la MAIF épargne le propriétaire de tous les coûts rattachés à l’engagement d’une procédure contentieuse adéquate. Aucune dépense relative aux démarches et frais de justice ne sera donc requise au propriétaire. Dès le premier jour, l’assurance indemnisera ce dernier du montant des loyers impayés. Le contrat étant très simple, vous n’aurez pas à choisir entre diverses options : toutes les garanties indispensables vous sont déjà offertes. En plus des loyers impayés, les garanties d’une assurance habitation loyer impayé prend également en charge des dégradations immobilières dues au locataire, et de l’engagement d’une procédure contentieuse dont le plafond est illimité. De plus, la souscription au contrat est simple et rapide : vous n’aurez qu’à scanner ou prendrez en photos vos pièces justificatives et à les envoyer par mail !

Cas concrets : ce que vous devez faire !

Votre locataire n’a toujours pas payé le loyer convenu, vous lui avez envoyé une lettre de rappel 15 jours après, mais toujours aucune réaction ? Procédez à l’envoi d’une mise en demeure avec accusé de réception ! En effet, dans certains cas, le non-paiement peut être le fruit d’une négligence de la part du locataire. Si vous jugez que le désistement est volontaire, entamez les procédures judiciaires.

Si vous avez confié votre bien immobilier à une agence immobilière ou à un administrateur de bien, sachez que vous n’êtes en aucun cas dans l’obligation de souscrire une garantie loyers impayés auprès de ce dernier. Vous êtes libre de choisir par vous-même et vous retrouvez en relation directe avec votre assureur si vous avez souscrit vous-même, l’assurance. Ce dernier étant conseillé pour assurer une réactivité et efficacité optimale.

Comment choisir un bon contrat d’assurance habitation ?
Assurance habitation : comment utliser un comparateur sur internet ?